Rhalala, j'étais si impatiente de les voir finis, si fière d'y avoir pensé toute seule comme une grande! Je me voyais déjà gonflée d'orgueil devant Chéridou, pavanner devant les tatas-copines, encaisser avec une modestie faussement marquée les compliments saluant mon coup de génie!

Hinhin... heum heum... J'aurai du géolocaliser mon sens de l'humilité avant de me projeter avec trois tours d'avance! Pour le coup, je suis toujours gonflée oui!...mais des restes de ma grossesse.... tout le reste est retombé comme un soufflet, pfiiiiiuuuuuuuttttt! Sec, net, brisant tout dans un souffle, comme on fait un plat en sautant du plus haut plongeoir.

 

"Mais de quoi elle parle à la fin?" 

Oui bon ça va, j'y viens! Je traine des pieds mais pour cause! 

Je ne pourrai même pas le décrire tellement mes glandes lacrymales frisent la lyophilisation d'avoir trop pleuré  (ou trop zappé sur la blogo pour me consoler), tellement je suis vidée-épuisée-échevelée (en même temps vue l'heure... et pt' être aussi parce que ptit Pimousse a décrété qu'à trois mois c'était trop naze de faire une sieste! Ben ouais, la sieste c'est que pour les bébés d'abord! ), du coup j'ai quand même fait des photos histoire d'assumer et de me taper la honte quand je retomberai sur ce billet dans quelques années. Ahhh... ça me rappelle mes expériences dans le modelage où sur ce blog dédié j'y postais mes tous débuts avec des auto congratulations tonitruantes! Quand j'y repense.... et surtout quand je retombe dessus!! C'est le quart d'heure de la honte monnnnumentalissime!! Mais là je m'égare n'est ce pas... depuis le temps que je me plains d'avoir oublié mon neurone sur la table d'accouchement!

 

Allez, je te les montre ces photos:

 

 

 

Là! Tu l'as vu la cata???

 

J'ai quand même osé les enfiler à mon fils, parce que je me suis resservie du patron (du billet précédent) mais sans ajouter de marge de couture cette fois et je voulais voir le résultat porté vu qu'il me semblait bien étroit. Effectivement, les petits pieds potelés de mon pimousse y logent mais manquent d'aisance. Moralité: ce patron ne me convient pas du tout! Du coup j'ai décousu une paire de chaussons du commerce et je vais m'en servir comme patron de base pour ajouter mes modifs

Pour conclure, l'histoire ne se finit pas si mal tout compte fait... Bon, oui ces chaussons sont plus que moches et sont si ratés que même les KAM refusent d'y rester  (histoire qu'aucuns de mes nerfs ne restent intacts décidément! ) MAIS mon pitchounet a été captivé et s'est même livré à une séance d'abdo pour les attrapper! Il avait manifestement plein de choses à leur dire aussi! (À moins qu'il me emandait pourquoi je lui avait collé de telles horreurs et qu'il sommait les bestioles de laisser ses pieds tranquilles..? ) 

Qu'à cela ne tienne, je vais re dessiner mon projet et j'espère pouvoir être fière de te le présenter cette fois!

 

À très vite!