Ma Gisèle chérie, si tu savais comme je suis contente, heureuse, dans un état mêlant jubilation, fierté, et toute la panoplie d'auto satisfaction !!! Je peux le crier Alléluia ! La robe est enfin finie, vrai vrai !

Après tant de stress, laisse moi te compter la finale qui m'aura tout de même arraché quelques larmes au moment où je m'y attendais le moins. J'en ai besoin tu comprends ? Oui, je sais que tu me comprends, t'es trop choupinoute toi !!! (Si je savais comment faire des coeurs avec cette tablette, je t'en ferai toute une palette rien que pour toi tiens !)

Finalement, j'ai ajouté des baleines au corsage pour assurer la tenue du bustier, et je ne regrette pas mon choix, ça file quand même un bel aspect fini à la l'ouvrage et confère une belle silhouette sans inconfort majeur tout compte fait. En plus les rigilènes sont d'une simplicité enfantine à poser ! Comme elles sont coupées aux strictes dimensions de leur emplacement, j'ai choisi de les numéroter pour ne pas m'emmêler les pinceaux.

 

IMG_20170318_162800

Ouvrir toutes ces coutures au fer a été un supplice ! Parce que le taffetas à étant en polyester, j'ai du tout faire à la patemouille, et les kilomètres de couture ont rendu la tâche interminable. 

Le haut étant fermé, ça y est (grosse pression pour piquer pile à 1,5cm tout le long sans vague), j'ai épinglé la robe sur ma minette pour ajuster toutes les coutures de doublure à la robe avant de piquer l'ourlet final. L'ado se prête à l'exercice non sans expirations appuyées tout en guettant mes moindres faits et gestes de peur qu'une aiguille heurte sa sensibilité.

IMG_20170318_162752

Voilà, quarantedouzemille épingles plus tard, enlève ta robe Mimi, je te ferme tout ça et c'est fini. Après au bas mot 9 kilomètres d'ourlet piqués avec concentration, j'élague généreusement les surplus, je commence à retourner la robe sur l'endroit... m'extasie au passage sur l'effet gonflant de l'étoffe...

IMG_20170318_170008

... sur mes raccords parfaits de chez parfaits...

IMG_20170318_170022

(Heum, celle ci est pour la fin... fermeture définitive à la main au niveau du zip)

IMG_20170319_200707

... je m'auto félicite pour le raccord dos au niveau du zip parfait lui aussi...

IMG_20170319_200809

... jusqu'au drame... impossible de remettre ma robe à l'endroit !!! Je fais des tours et des tours, perds patience, fume, vire à l'écarlate clignotant... merde! Qu'est ce que j'ai zappé ??? L'homme rentré de son jardin passait par là. J'ai vu dans son regard qu'il regrettait de n'avoir pas eu plus de patates à planter du coup, il a vu aussi que je l'avais vu. Coincé, il tente de comprendre mon désespoir abyssal, avise la robe entortillée mi à l'endroit, mi toutes coutures dehors, et tente un réconfort "Ben, elle est pas à l'endroit là ?" ... o-O ok... Mon regard oscillant entre incrédulité et fureur a donné raison à son hésitation de départ et avant que je n'ouvre mon clapet, il a eu la présence d'esprit de trouver miraculeusement d'autres patates à planter...

Le ventre noué, j'ai empoigné une cigarette, le livret d'explications et suis sortie  prendre l'air. ... C'est là que j'ai pleuré. Ainsi j'ai découvert que j'avais négligemment sauté une ligne dans ma lecture et que l'ourlet ne se cousait pas sur une robe à l'envers mais sur un envers ressorti en beignet par l'ouverture du zip.

Avec toutes mes marges élaguées, ça n'a pas été simple, je t'avouerai. Découdre ces kilomètres interminables non plus... Mais après quelques heures laborieuses à récupérer ma bêtise, voilà enfin ENFIN la robe réellement finie sur l'envers :

IMG_20170319_201026

... et sur l'endroit:

IMG_20170319_201331

Désolée pour la qualité photo, les jours sont maussades et les fenêtres bien étroites dans la maison. Pas le temps de prendre d'autres photos puisque je reprends le boulot (et entre deux nuits de 12 heures je n'ai le temps de rien sachant que j'ai trois heures aller retour pour aller bosser), qu'après elle part en Italie avec son collège et à peine rentrée de voyage, elle part illico chez son père pour aller au mariage ! Bref, on s'en fout hein ! Mais sache quand même que je fais ce que je peux et que je dois combiner avec une météo certes plus stable que l'humeur de mon ado, et la dite ado à la bonne volonté moins fixe que les horaires de marées. (Mmmm, tu sens comme j'ai la soupape qui claironne n'est ce pas)

Passons à l'essentiel veux tu ! Essai par mon ado heureuse de sa robe :

IMG_20170322_190237

... qui dans son enthousiasme mesuré s'est exclamée qu'elle ressemblait à ... Barbie Noël... 

IMG_20170322_215550

Euh... C'est pas totalement faux remarque... Mais ouf de ouf, la robe lui plaît beaucoup.

 

Ding Ding Ding, c'est l'heure du j'ai testé pour toi :

- le livret d'explications est très clair avec quelques petits schémas explicites. Le seul hic est qu'il est de grand format mais ça ne gêne en rien.

- le patron peut faire peur mais en maîtrisant la pose de zip invisible, il ne présente aucune difficulté majeure à condition de bien respecter les repères. Cela dit, je ne maîtrisais pas la pose de zip non plus et YouTube m'a grandement aidée sur ce coup là.

- les marges de couture sont incluses dans le patron, ça aide je trouve et ça réduit la tâche fastidieuse d'avoir à les rajouter

- la pose de baleines n'a pas été compliquée du tout puisqu'elles se piquent directement (du coup j'ai fait fi des coulisses préconisées, ne voulant pas rajouter d'épaisseurs superflues sur les coutures qui auraient pu s'avérer disgracieuses)

- contre toute attente, ce modèle s'est révélé facilement accessible à condition de ne sauter aucune ligne d'explications n'est ce pas (comme je l'ai fait à la fin)

Conclusion : 

Je remercie ma Mimi d'avoir su sa mère assez folle pour se lancer dans un tel projet sans maîtrise de couture, et de m'avoir fait confiance.

Si toi aussi tu veux te lancer dans cette aventure, même si tu n'es pas couturière aguerrie, fonce ma Gisèle ! Et si toutefois tu butais sur une étape, tu pourras me klaxonner

Quelle satisfaction d'avoir fini un tel ouvrage ! En plus ça a boosté ma confiance en moi, même si j'ai trouvé ça plus simple que de faire un pantalon, j'ai découvert que je pouvais être précise, méticuleuse et aimer faire les finitions à la main

Ça m'a donné envie d'en refaire une pour moi, mais en version été avec un tissus léger. Au pire, moi qui suis fan de corsets (que je ne porte pourtant pas) voilà un patron qui pourra me servir de base !

 

Voilà ma Gisèle d'amour, je retourne à mon patron de jupe Burda (la 102B du Bubu de mars 2017). J'ai encore une autre jupe à te montrer avec un essai d'ourlet farfelu inspiré par le motif, mais comme je me suis ramassé la margoulette (avec une classe monumentale) devant le super U (avec mon bigorneau dans les bras ! Plus de peur que de mal pour lui mais mes genoux me rappellent à mes bobos de la petite enfance, ils sont immontrables! (Cela dit, quelle idée de mettre un plot en béton devant la porte, quand tu portes un bébé dans les bras tu ne le vois pas !)) il va falloir attendre que mes bobos cicatrisent et que mes genoux violets redeviennent humains avant de pouvoir te la montrer. (si t'as pigé mon charabia inutile, chapeau bas!)

En attendant, je te laisse admirer la Barbie Noël dans sa robe qui s'accorde à merveille avec ses chaussettes (merci de faire abstraction du bazar environnant), et te souhaite une très bonne journée. J'te fais la bise aussi tiens !

IMG_20170322_215914

 

À très bientôt !!!