...sauf que tous les chemins ne sont pas adaptés aux poussettes.. Ah... On l'a découvert à nos dépends quand il a fallu faire demi tour les premiers 100m pour ranger la poussette et porter 22 mois de bout'chou lors de notre dernière expédition. Comment dire..Ça pique un peu, et pas qu'un peu d'ailleurs! Surtout durant trois heures!
Dans les bras, sur la hanche droite, la gauche, sur les épaules de papa, de maman... On en était presque à se battre le lendemain pour savoir qui mettrait le filtre à café dans le truc tant on en est restés fourbus et que du coup le dit filtre nous paraissait peser au bas mot 50 tonnes.

Accros que nous sommes devenus aux expéditions 'longues', il fallait trouver une solution. Surtout que nous avons trouvé un coffret regroupant tous les parcours de notre région et peu de fiches indiquait l'accès à la poussette.

J'ai regretté l'écharpe de portage, si ergonomique, si confortable! Mais Bigorneau n'a jamais rien voulu savoir de ce bout de tissus.
Puis j'ai été tentée d'acheter un porte bébé, mais au quatrième enfant tu sais d'avance à quelle torture tu vas être exposée pendant et après.
Et puis l'éclair lumineux qui allait enfin nous sortir de cette impasse: le Meï Teï! Sauf qu'on avait décidé à l'improviste de prendre le grand air, qu'on était dimanche et qu'il fallait agir vite.

C'est dingue comme mon cerveau ralenti s'est mis soudainement en branle pour trouver toutes les solutions instantanément! Un clic sur Google: un tuto, une séance de fouille dans les placards: oh, un vieux rideau en sergé épais qui ne nous sert plus, un coup d'oeil sur les outils à disposition: tiens, du fil super super super résistant!

Trois coups de ciseaux et en avant Guingamp!
Je ne te cache pas que je me suis tout de même mise la pression.

Pour la partie découpe, j'ai préféré rallonger les bretelles du haut, profitant de la longueur du rideau. Les miennes font 2,30m, ce qui me permet de bien pouvoir les croiser sur les fesses de mon p'tit père, histoire d'avoir un maintien parfait (comme pour l'écharpe de portage)

Pour la partie montage:
- J'ai légèrement remonter les repères de fixation des bretelles d'épaule, Bigorneau étant loin d'être un ouistiti.
- J'ai volontairement zappé la poche que j'ai trouvé sans intérêt et zappé la capuche aussi, devinant d'avance que ma petite canaille n'allait pas apprécier.
- toutes les coutures sont piquées au point triple. La ceinture du bas est plaquée sur le bas du carré et piquée sur 4 rangées, quant aux bretelles elles ont été repiquées une fois la bête finie et retournée histoire de bien prendre toutes les épaisseurs de l'assise.

Pour le tuto simplissime c'est par là: La Couture d'Alcyone

Depuis la poussette est boudée par Bigorneau himself, et quelle merveilleuse récompense de le voir me tendre les bras quand il me voit nouer ce Meï Teï autour de ma taille. Rajouté à tous ces câlins et bisous partagés tout le temps des longues longues promenades, ça, ça n'a pas de prix! :-)

D'ailleurs, parlons prix: coup total de ce porte bébé en rideau Ikea recyclé: 0€. Enjoy!

Bilan de l'opération après test prolongé: zéro douleur de dos, zéro douleur aux bras, maintenant on se bat pour savoir qui va porter bébé!

À très bientôt!!