Hello hello! Un grand désolée pour le retard mais il m'est difficile de pouvoir venir poster quand je veux. La maitrise du temps nécessite à priori quelques dispositions dont je ne suis pas pourvue, et j'avoue avoir bien du mal à tout combiner. Comment tu fais toi pour jongler entre ton boulot, tes enfants, les impératifs du quotidien et ta passion? Sérieusement, je te serai infinment reconnaissante si tu pouvais me filer quelques astuces.

Même si, à regrets, je n'ai pas encore pu répondre à la nomination de mathilit au liebster award (cliclic sur le nom pour accéder à son blog où elle propose un tuto pour un super sac pique nique), j'ai quand même fait tourner la machine parce qu'il fallait bien remplir les armoires. 

(Les cousettes pour Bigorneau sont déjà absorbées par le cycle de linge et franchement, je ne les ai pas géolocalisées aujourd'hui pour leur tirer le portrait. J'essaierai de le faire un peu plus tard.)

Les garçons étant toujours en mouvement, je n'ai pas encore eu l'occasion de leur prendre les mesures pour leur coudre des shorts, du coup je me suis occupée de ma pépette et de ma pomme aussi au passage parce qu'en vrai, j'ai vraiment plus rien à me mettre (il faut dire que mes 14kg résiduels de la grossesse me rendent plutôt économes même en periode de soldes! De quoi m'auto proclamer EX sérial shoppeuse!)

N'étant pas fournie fournie en patrons, j'ai sorti celui de la robe Sureau de Dear&Do; celles que j'avais vues sur la toile ayant déterminé mon choix lors de l'achat. 

L'été étant enfin amorcé, j'ai opté pour une version sans manches. Le patron n'étant pas initialement prévu pour, j'ai recoupé la parementure et ourlé les emmanchures. 

La première version est réalisée dans un coupon fleuri trouvé à 0,50 ct lors d'un vide grenier. La robe ne pouvant être intégralement coupée dedans, j'ai choisi de l'associer avec un plumetis doublé popeline. L'effet est plutôt sympa et très estival. Ma moyenne l'adore "trop" (tu sais bien ). Elle est coupée en 38 pour un 36 commerce. Des ajustements auraient été nécessaires pour un corsage plus seyant mais je ne savais pas comment faire. Après coup, j'aurai du supprimer les fronces du buste. Bah, la prochaine fois... En attendant, comme l'encolure baillait pire que mon aîné sur un banc d'école, j'ai plié et surpiqué. Rien de très académique mais ça fera l'affaire (comme quoi, le manque de temps peut faire revoir des exigences à la baisse)

Mimi l'a adoptée et elle est à l'aise dedans, donc enjoy!

 

Cette robe me plaisait aussi beaucoup, et l'ayant déjà réalisée une fois, ça promettait d'aller plus vite. Chouette donc! J'allais pouvoir penser un peu à moi! Surtout que lors d'un autre vide grenier j'ai trouvé un joli coupon jaune citron/blanc qui m'avait de suite tapé dans l'oeil! À 1 euro les 2 m, même si jamais je n'aurai cru acheter du jaune un jour, j'ai foncé tu penses bien!

J'ai gardé l'idée de la version sans manche et 4h plus tard, j'avais moi aussi ma sureau!

Idéale pour la plage...

 

... ou accessoirisée pour une version plus soirée d'été

 

Même si je suis contente d'avoir réussi à me coudre une robe (le défi!), même si j'adore le tissu (qui en vrai est un jaune citron froid) je déplore la silhouette qui ne me correspond pas je trouve... Cette coupe n'est pas mon style habituel. Remarque, je suis à l'aise et ça me change des vieilleries que je traine dans mon placard (et qui me sortent par les yeux). Mais je ne crois pas que je m'en referai une, du moins, pas pour cet été. 

 

En revanche pour Mimi, j'ai remis le couvert. Cette fois j'ai tenté des modifications du patron pour une version ultra-summer-ado-forever. L'idée était d'en faire une robe dos nu avec un noeud sur la nuque. J'ai ressorti un coupon de chez tissus myrtille et hasardé mes modifs en pliant le patron de base et en redessinant la parementure dos. Pour le buste, mes neurones étant en mode léthargie totale, j'ai opté pour une doublure en popeline légère pour m'épargner d'avoir à dessiner une parementure. Les bretelles sont découpées en free style. J'ai également raccourci la jupe pour un look plus fun.

 

Bon, on retrouve le soucis du buste trop profond pour ma pépette:

 

Couper le haut d'un dos ne suffit pas pour faire un bustier, parce qu'alors le dos est lâche, trop large, horrible. Pour corriger le problème apparu après essayage final, j'ai repris le dos au niveau des pinces en pliant et surpiquant. C'est pas top top, mais bon, j'ai appris quelque chose hein!

(Oui ce sont les bretelles de sa lingerie qu'elle a rabattues à l'intérieur qui fait bosseler la robe sur les côtés)

 

 

Conclusion: je suis plutôt contente pour mon ado (qui elle est ravie et m'en demande encore une autre), même si le corsage n'est pas des plus ajusté mais Mimi refuse que j'y touche parce qu'elle espère bien grandir encore et pouvoir la remettre l'année prochaine!

Quant à moi, j'ai tout dit. La coupe ne me convient pas. 

Coté couture, cette robe est très simple à coudre! La dernière a été réalisée en 3h! Le patron est clair, les explications faciles à comprendre et pour celles qui n'oseraient pas encore, il y a un sew along sur le blog de Dear&Do! 

Petite remarque pour faciliter la pose du zip (mais non, pas brrr): je l'ai posé avant de faire la couture latérale de l'autre côté. Ainsi, la robe pouvant se déplier en entier, c'était plus facile pour ouvrir les surplus au fer, positionner correctement son zip et le coudre!

Voilà voilà! Je retourne à ma tribu mais avant laisse moi te dire merci de m'avoir suivie et bon week end à toi!

 

 

A bientôt!