Celles là aussi, depuis le temps que je t'en parle et qu'elles trônaient découpées sur ma table... et bien les voilà finies! Pfiouu! C'était pas une mince affaire!

Fatiguée et pressée, je n'ai pas pris le temps de suivre les instructions m'en référant à ma logique dont l'absence de connaissance technique se fait bien ressentir dans le résultat final. Disons que pour les finitions on repassera (du verbe "passer une autre fois même si un coup de fer n'aurait pas été du luxe - pardonne ma flemme)

La première est le modèle de brassière avec col, réalisée en lin gris-taupe taille 12 mois. Inutile de te dire que je n'ai pas voulu chercher à m'enquiquiner avec une pose de col que j'ai ("flegmatiquement") remplacé par un biais. Etant fan de ce liberty, j'ai poussé jusqu'à l'appliquer pour en faire une fausse patte de boutonnage. 

Petit rappel du biais aux manches qui me permet du même coup de cacher les coutures :

Détail au bas de la chemise (j'ai même poussé la fainéantise de faire un ourlet):

Tu commences à connaître mon côté "psycho des points d'appui", et donc tu comprendras que j'ai choisi de ne mettre que deux boutons pression en haut de la chemise et de préféré faire des petites broderies étoiles pour éviter les boutons inutiles. Pour du "pas vu pas pris", j'ai brodé aussi des étoiles à l'emplacement des boutons pression:

Celle ci est la blouse à col volanté et manches raglan, hyper simple et rapide à réaliser! Évidemment,  étant résolument fâchée avec les cols, je l'ai ignoré et posé un joli biais assorti, tout simple mais du plus bel effet porté! J'en ai profité pour faire également une fausse patte de boutonnage et ourler les manches mais aussi le bas de la blouse:

Petit détail qui donne un petit cachet à cette blouse que j'aime beaucoup et que Bigorneau porte à ravir:

Celle ci est la même que la gris taupe réalisée en lin blanc cette fois. Le biais est un liberty identique en version couleur qui donne du peps a cette petite blouse:

(Alleluia du soleil! Furtif mais soleil quand même! )

Petite farandole de blouses parmis lesquelles deux blouses Augustin du livre Marie Claire:

 

 

J'ai testé pour toi:

- les modèles d'Intemporels pour bébé d'Astrid le provost sont tout de même ultra simples à réaliser. Le modèle à manches raglan est même ultra rapide, donc tout à fait adapté à une débutante. Petit bémol tout de même sur l'absence de pas à pas illustré.

- ces modèles laissent parler l'imagination, ils sont de très bons basics. On peut suivre le modèle de base ou squizzer certains détails pour en ajouter d'autres, et ce, sans prise de tête.

- ici ils sont tous réalisé en 12 mois pour un 6-9 mois commerce. Les modèles taillent plutôt courts et pourtant j'ai gardé la marge de couture prévue initialement pour l'ourlet, puisque j'ai ajouté un biais. Sans cela ça aurait fait vraiment court. En revanche la longueur des manches taille juste à priori, puisque pour l'instant je dois les retrousser un peu.

- quant à la blouse Augustin, je me répète mais le grand dommage dans les explications  de ce livre c'est qu'il manque les mesures à obtenir après fronçage de l'encolure. Du coup j'ai du recommencer parce que la tête de Bigorneau ne passait pas (non il n'a pas une grosse tête! ) et c'est un brin énervant de devoir découdre et reposer du biais! bref, celle là je ne la referai plus, je préfère les modèles d'Astrid le Provost plus simples et plus rapides.

 

Bon, me reste à lui faire des petits bloomers et barboteuses pour cet été! 

 

À  très bientôt et bon week-end!