Le revoilà Ernest! En intégralité cette fois ci! même si je suis déçue par son absence de photogénie, en vrai je l'aime beaucoup et puis je me suis plus amusée à le faire (que je ne l'avais commencé) que Raoul le loup. Peut être parce que j'avais moins la pression du fait qu'il n'y en a pas deux comme lui et aussi, peut être, parce que j'etais plus libre d'en faire ce que je voulais du fait que je n'avais pas vraiment de patron (puisque toutes les pièces du patron d'origine ont été modifiées). Bon, il lui reste des défauts à retravailler si toutefois je veux bien m'y repencher un jour (ce dont je doute. Je crois toujours que je vais le faire mais toi n'y crois pas une seconde hein, parce qu'en vrai je ne le fais jamais)

Mais le pourquoi je suis fière de te le présenter mon Ernest, c'est parce qu'il n'est pas seulement un mouton qui sifflote. Ernest c'est aussi un coeur de rockeur, un mélomane jusqu'au bout de la tirette! Alors que j'aurai pu faire un coeur ou une étoile-tellement-mode-du-moment ou juste laisser la petite poignée fournie avec la boite à musique, je me suis dit que quitte à chanter "Over the rainbow", la bestiole le ferait comme Iz, avec son Yukulele (qui finalement est devenu une guitare électrique que j'ai adoré faire!)

Ahhhh, je devine l'impatience te saisir là tout de suite hein!? Allez, le voilà sous toutes les coutures! 

 

 

(Note pour Chéridou: c'est bien dans ta chemise que j'ai coupé la guitare!)

c'est le moment du j'ai testé pour vous:

- j'ai quand même pas mal galérer avec ce fameux plaid trop extensible à mon goût qui rend les coutures pas nettes et sur lequel jouer du découd vite devient une épreuve quasi impossible. Certainement qu'un vrai tissu fait pour ce genre d'isage aurait éviter ces désagréments.

- pour faciliter la pose des dessous de pied, j'ai préféré bâtir plutôt qu'épingler et ça s'est fait tout seul ensuite pour piquer le tout, sans même m'arracher un cheveux! (En même temps, je me suis rendue compte que respecter scrupuleusement les marges de couture ça pouvait aussi servir à quelque chose! Alléluia! )

- j'ai préféré entoiler la partie centrale où j'ai posé l'oeillet et j'ai repris un bout d'entoilage où j'ai fait un tout petit trou pour passer la ficelle des fois que le rembourrage soit si perfide et que mon Pimousse sache se servir d'un cure dent pour aller manger tout le rembourrage en le faisant sortir par le petit trou (ne jamais sous estimer les capacités de coordination d'un pitchoun!) 

- la face avant de la guitare est entoilée elle aussi pour permettre de réaliser tous les appliqués et les points de bourdon

- toutes les coutures ont été piquées deux fois pour plus de sécurité 

 

Voila voilà tu sais tout! Allez Ernest,  solo!

 

A très bientôt!